Environnement

TEFA est le premier substitut de la tourbe noir.

Grâce à l’utilisation de TEFA, les émissions CO2 liées à la tourbe peuvent être réduites d’environ 90%.

Source: Lebenszyklusanalyse «Torf und Torfersatzprodukte im Vergleich» der Zürcher Hochschule für angewandte Wissenschaften ZHAW.

Moor
Les landes sont un réservoir important d’eau douce et offrent un habitat unique pour des plantes et animaux rares. L’extraction de tourbe détruit les landes. La substitution de tourbe permettra leur conservation.
Moor

Le transport de tourbe à partir des régions d’extraction aux pays Baltiques, Canada et Allemagne du nord jusqu’aux clients nécessite d’environ 1 million de camions chaque année, qui parcourent souvent des distances de plusieurs milliers de kilomètres. Ceci est lié à des coûts, impacts environnementaux et incertitudes (restrictions d’importations) importants. A l’opposé, TEFA peut être produit dans les régions de consommation de la tourbe.

La tourbe noire comprend actuellement environ 14% de la consommation totale européenne de 25 millions de m³ par an. TEFA est le seul substitut de tourbe noire valable. Il en résulte un potentiel d’environ 3.5 millions de m³ de TEFA et de réduction d’émissions d’environ 1 million de tonnes de CO2 par an.

La production de 3.5 millions de m³ de TEFA nécessiterait moins d’1% de la surface de maïs à grain en Europe et rendrait 38 millions € de revenu au secteur agricole pour la fourniture des tiges de maïs.